Publications Mes publications Le problème de la prolifération des armes nucléaires
Lundi, 15 Octobre 2012 10:44

Le problème de la prolifération des armes nucléaires

Rédigé par  JL
Notez cet article
(4 votes)

Depuis 1945 et l'utilisation des premières bombes nucléaires à Hiroshima et Nagasaki, le problème de la prolifération nucléaire et de ses conséquences à l'échelle mondiale est devenu une question centrale pour la survie de notre humanité. Après la crise de Cuba de 1962, l'opinion publique internationale a définitivement pris conscience du risque nucléaire et vit dans la peur d'une catastrophe atomique généralisée ravivée par la découverte des différents programmes nucléaires clandestins (Israël, Iran...) ou d'accidents liés au nucléaire non seulement civil mais aussi militaire (accident de Thulé).

En réalité, la prise de conscience et la dénonciation du danger nucléaire commence bien avant 1962. L'appel de Stockholm initié en 1950 par le physicien communiste français Frédéric Joliot-Curie reçoit ainsi en France plus de 10 millions de signatures de pacifistes d'horizons différents. Le film franco-japonais d'Alain Resnais Hiroshima mon amour qui évoque la question atomique est reçu de façon très positive par la critique mais ne totalise que 250000 spectateurs un an avant que la France ne se dote de sa première bombe atomique en 1960.

1962 correspond avant tout à un changement d'attitude des gouvernements des deux supergrands de l'époque (URSS, USA). Ces derniers prennent définitivement conscience du problème et tentent d'endiguer le risque de la prolifération nucléaire. Le traité de Moscou de 1963 débouche ainsi sur l'interdiction des essais nucléaires dans l'espace. Cinq ans plus tard, le Traité de non prolifération atomique (TNP) est à l'origine de la situation que nous connaissons aujourd'hui. Les cinq puissances qui possèdent alors l'arme atomique sont autorisées à la conserver mais les autres Etats signataires se voient refuser ce droit. Le traité encourage par contre la coopération dans le domaine du nucléaire civil.

Il existe de nombreuses critiques des insuffisances de ce traité. Certains intellectuels et hommes politiques comme le prix Nobel de physique français Alfred Kastler s'engagent contre la continuation des essais nucléaires par leur pays et les investissements dans le secteur du nucléaire militaire (voir vidéo ci-dessous d'une interview réalisée pour la télévision suisse en 1973). D'autres soulignent que le Traité ne donne pas les moyens réels à l'AIEA de contrôler le respect des règles qu'il impose. En effet, certains Etats n'ont jamais signé ce traité (Israël, l'Inde) alors que d'autres s'affranchissent des règles d'un traité qu'ils ont pourtant ratifié (Corée du Nord, Iran).

Force est de constater que le traité n'a pas empêché la prolifération nucléaire faute de cohérence des principaux signataires qui ont continué à organiser des essais nucléaires en encourageant parfois la prolifération mais aussi à cause de la difficulté d'arbitrer entre le droit au nucléaire civil et l'interdiction du nucléaire militaire. Pire, le Traité sur l'interdiction complète des essais nucléaires (1996) ne parvient toujours pas à entrer en vigueur en 2012 malgré les engagements dans ce domaine du président américain Barack Obama.

Comment assurer dans la situation actuelle que les recherches iraniennes dans le secteur nucléaire ne cachent pas l'existence d'un programme militaire nécessairement dangereux si l'on prend en considération les relations tendues de cet Etat avec Israël? Le Moyen-Orient est-il en train de devenir la poudrière nucléaire du monde contemporain?

Pour une vue d'ensemble de la prolifération nucléaire aujourd'hui, vous pouvez télécharger le document pdf ci-dessous (fichenuc) mais aussi utiliser cette carte de synthèse proposée par le site diplomatie-presse.com.

 

NB: La vidéo proposée ci-dessous a été réalisée dans le contexte de la rédaction d'une lettre ouverte publié par le journal Le Monde le 24 mai 1973. Cette lettre ouverte cosignée par Jules Moch, Francis Perrin et Alfred Kastler condamnait les essais nucléaires aériens organisés par la France dans le Pacifique.

Dernière modification Samedi, 20 Octobre 2012 09:15

JL

Login to post comments