Publications Histoire contemporaine de la France Le 14 Juillet 1789: le commencement de la Révolution française.
Dimanche, 28 Mars 2010 20:13

Le 14 Juillet 1789: le commencement de la Révolution française.

Rédigé par  Monsieur Kastler
Notez cet article
(0 votes)
La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789 - par Jean-Baptiste LALLEMAND (Musée Carnavalet)Il est possible de considérer que la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, constitue le début de la Révolution française. C'est en effet la première fois que le peuple en armes pousse Louis XVI à reculer. Les événements du 14 juillet 1789 sont le produit de multiples causes. Tout commence le 11 juillet avec le renvoi par Louis XVI de son ministre Jacques Necker soupçonné par une partie de la cour d'être trop favorable au tiers état. En effet, Jacques Necker n'était pas parvenu à empêcher la création d'une Assemblée nationale (20 juin) qui s'était même proclamée constituante (9 juillet). Le Dimanche 12 juillet, la nouvelle du renvoi de Necker se répand dans Paris. Certains patriotes comme l'avocat et journaliste alors peu connu Camille Desmoulins tentent en montant sur une table du café de Foy à proximité du Palais Royal d'alerter  les passants de l'encerclement de la capitale par les troupes du roi. La foule parisienne est alors portée à l'émeute et les troupes du prince de Lambesc finissent par intervenir violemment.

Cela ne fait qu'amplifier le mécontentement populaire dans un contexte de tensions sur le marché des grains liée à une véritable crise frumentaire (crise de subsistances). Comme le souligne Camille Desmoulins, "il n'y a plus qu'un cri dans Paris: Aux armes!". Le Lundi 13 juillet la foule manifeste son mécontentement en détruisant 40 des 50 postes d'octroi du mur qui entourait Paris et que le peuple rendait coupables de la cherté des grains. Pour reprendre une phrase prononcée par l'architecte Jacques-Antoine Dulaure quelques années auparavant, "le mur murant Paris rend Paris murmurant". Tout concourt à rendre le monarque impopulaire. Il tente de reprendre le contrôle de la situation en s'appuyant sur une partie de la bourgeoisie parisienne. Ce stratagème échoue. Les "bourgeois patriotes" et une partie du petit peuple cherchent à obtenir des armes. Ils se précipitent aux Invalides où le gouverneur effrayé finit par leur fournir ce qu'ils demandent. Les troupes royales n'osent intervenir. Les gardes françaises se rallient même à la cause populaire. C'est une troupe de bourgeois et de simples soldats qui marche le mardi 14 juillet sur la Bastille. Au bout de deux heures et demie de siège, le gouverneur de Launay se rend. La foule s'empare alors de la forteresse où se trouve la poudre pour les fusils. Des prisonniers peu nombreux sont libérés. La tête du gouverneur capturé et traîné à travers les rues est finalement plantée au bout d'une pique. La démolition de la Bastille, symbole du pouvoir absolu du roi commence dès le 15 juillet.
De 1789 à nos jours, l'emplacement de l'ancienne Bastille a été plusieurs fois remodelé. C'est à cet endroit que fut construit sous Napoléon un éléphant de plâtre. L'écrivain Victor Hugo y situe la cachette de Gavroche dans les Misérables.
Un petit documentaire très didactique vous est proposé par le site-tv (voir ci-dessous).
Dernière modification Mardi, 20 Novembre 2012 17:17

Vidéo associée

Login to post comments