Publications Films et documentaires (Monde) Martin Luther King et le Mouvement des droits civiques.
Lundi, 04 Octobre 2010 21:10

Martin Luther King et le Mouvement des droits civiques.

Rédigé par  Monsieur Kastler
Notez cet article
(10 votes)

La lutte des Noirs américains pour le respect de leurs droits de citoyens américains à part entière aussi appelée Mouvement des droits civiques était principalement un mouvement non violent dont la figure emblématique fut le jeune pasteur noir Martin Luther King (Prix Nobel de la Paix en 1964). Ce mouvement commence dans le Sud des Etats-Unis où la ségrégation raciale était particulièrement forte (lois Jim Crow). Martin Luther King soutient dans un premier temps avec l'aide de la National Association for the Advencement of the colored people la jeune Rosa Parks condamnée en 1955 pour avoir refusé de céder sa place à un homme blanc dans un Bus de Montgomery (Alabama), ville où Martin Luhter King était pasteur. MLK organise à cette occasion  un véritable boycott des bus de Montgomery qui aboutit à une condamnation de la ségrégation par la Cour suprême des Etats-Unis (1956).  

En 1957, il joue un rôle capital dans la fondation de la Southern Christian Leadership Conference dont il est le président jusqu'à sa mort. Au sein de cette association se mêle étroitement l'esprit de non violence, la volonté d'émancipation des Noirs américains et la foi religieuse. A partir du début des années 1960, Martin Luther King intervient dans de multiples affaires locales dont la portée symbolique est importante (Birmingham, Albany). Emprisonné en avril 1963, il reçoit le soutien du Président des Etats-Unis John F. Kennedy. Libéré, il participe à l'été 1963 à l'organisation de la marche sur Washington avec 5 autres grandes organisations pour les droits civiques et la fin de la ségrégation. C'est dans ce cadre qu'il prononce le célèbre discours que vous pouvez écouter ci-dessus. Le gouvernement américain réagit par plusieurs mesures face à ce Mouvement des droits civiques: l'arrêt de la Cour suprême Brown versus Board of Education (1954) condamne la ségrégation dans les écoles publiques. Mais l'égalité des droits civiques n'est obtenu qu'en 1964 avec le Civil Rights Act. L'égalité devant le droit de vote est définitivement atteinte en 1965 avec le Voting Rights Act. L'égalité civique entre américains noirs et blancs est alors conquise mais l'égalité sociale n'est encore qu'un rêve.

On notera que durant toute la lutte pour les droits civiques les noirs américains ont été confrontés à la violence entre autre policière dont les événements du motel Monson ne sont qu'un exemple parmi d'autres. La photo représente le propriétaire d'un motel ségrégationniste versant de l'acide dans sa propre piscine pour en chasser des militants de la cause des droits civiques.

Dernière modification Dimanche, 21 Novembre 2010 22:37
Plus dans cette catégorie: Victor Klemperer, LTI »
Login to post comments