Langues & Civilisations Le Monde germanique Gilbert Badia, Germaniste et Historien (1916-2004)
Dimanche, 25 Juillet 2010 21:46

Gilbert Badia, Germaniste et Historien (1916-2004)

Rédigé par  Monsieur Kastler
Notez cet article
(0 votes)
Fils d'un maçon catalan exilé en France, Gilbert Badia (1916-2004) fut l'un des plus grands germanistes et historiens de l'Allemagne. Il reconnut très tôt  le danger que représentait le nazisme grâce à ses voyages en Allemagne dans les années 1930 comme il le souligne dans ce témoignage. Son engagement dans la résistance communiste contre l'occupant nazi en France lui valut d'être arrêté à plusieurs reprises. Il participa en tant que communiste à l'organisation TA ("Travail allemand") qui avait pour objectif de recueillir des informations auprès des soldats ennemis et de les inciter à déserter. Cette expérience ne l'empêcha pas de poursuivre sa carrière de Germaniste après 1945. Il est un des pionniers de l'étude moderne de la civilisation et de l'histoire allemande par les germanistes français. Il écrivit dès 1962 une Histoire de l'Allemagne contemporaine qui fut un livre de référence pour tous ceux qui s'intéressaient alors de près ou de loin à l'Allemagne. En 1987, il en fit paraître avec d'autres historiens une réédition entièrement refondue. Son intérêt pour le régime Est-allemand fut caractérisé par une importante tension entre ses engagements politiques communistes et son honnêteté intellectuelle d'historien. Il contribua à développer en France la connaissance de l'histoire du mouvement ouvrier allemand (Les Spartakistes, 1966). Ses contributions les plus originales concernèrent la traduction de certains textes de Karl Marx comme L'idéologie allemande (1968) et l'étude du rôle des femmes au sein de ce mouvement: Rosa Luxembourg (1993) et Clara Zetkin (1995).
Les derniers travaux de Gilbert Badia s'orientèrent vers l'étude de la résistance allemande et de l'exil des antifascistes allemands. Il s'agissait pour lui d'éviter que la réunification allemande n'aboutisse à l'oubli de l'histoire de l'antifascisme allemand et de sa résistance au nazisme. C'est la raison pour laquelle il écrivit l'ouvrage intitulé Ces allemands qui ont affonté Hitler (2000) dont la parution fut saluée par de nombreux historiens de l'Allemagne contemporaine comme un ouvrage sérieux (cf. le résumé de l'ouvrage par l'historienne Sandrine Kott). Durant toute sa carrière, Gilbert Badia contribua à former de nombreux germanistes et à faire connaître l'Allemagne en France. Il insistait sur la nécessité de lire ses travaux avec esprit critique comme une interprétation possible de l'histoire au combien mouvementée de l'Allemagne contemporaine. Sa formation de germaniste l'amenait à souligner l'importance d'un rapport direct aux sources écrites de l'histoire et de la culture allemande (il fut un des traducteurs de Brecht). Pour lui, l'histoire et l'étude des langues étrangères étaient donc étroitement liées.
Dernière modification Jeudi, 21 Octobre 2010 22:40
Login to post comments