Langues & Civilisations La Civilisation italienne Le jardin des Finzi-Contini, Basani (1962)
Lundi, 16 Août 2010 16:19

Le jardin des Finzi-Contini, Basani (1962)

Rédigé par  Agnès P.
Notez cet article
(0 votes)

Le jardin des Finzi-Contini fait partie de l’œuvre composite de Giorgio Bassani, Le roman de Ferrare, qui rassemble ses romans et nouvelles écrits entre 1950 et 1970. Publiée en 1962, Le jardin des Finzi-Contini constitue l’œuvre la plus importante et la plus traduite de l’écrivain. Ce succès lui valut le prix Viareggio et une adaptation cinématographique en 1972 réalisée par Vittorio de Sica.

La ville de Ferrare, où l’écrivain a passé son enfance, constitue l’espace privilégié de ce roman. On y découvre au fil des pages une ville provinciale élégante et bourgeoise, avec ses rues larges et silencieuses, mais aussi une ville historiquement connotée puisque derrière cette atmosphère calme et reposante, se cache l’atmosphère lourde et pesante des années 1930.

En 1938, Mussolini radicalise le régime fasciste en multipliant les restrictions et les mesures vexatoires envers les Juifs. Ces derniers sont exclus des lieux publics et notamment des clubs sportifs. Une famille de la vieille aristocratie juive de Ferrare, les Finzi-Contini, organise dans le parc de son immense villa des parties de tennis et décide d’ouvrir ses portes aux jeunes Juifs de Ferrare notamment. Le jardin devient alors un microcosme où le temps s’arrête, un espace a-historique à l’abri du danger extérieur. A l’intérieur de cet espace clos la vie suit son cours au rythme de chassés croisés amoureux : Giorgio est un jeune Juif amoureux de l’aînée de la famille Micòl qui lui préfère cependant Malnate, jeune militant communiste. Les murs qui entourent la villa donnent à cette dernière l’allure d’un bastion imprenable qui finira par céder face à la violence destructrice du régime fasciste.  Echec amoureux et tragédie humaine se confrontent dans ce roman comme deux mondes parallèles qui finissent par se rejoindre, le second achevant tout espoir de vivre pour les protagonistes qui disparaissent dans les camps d’extermination nazis.

Giorgio Bassani (1916-2000) est l’un des plus grands écrivains italiens d’après-guerre. Il a fait de la ville de Ferrare, le véritable protagoniste de son œuvre littéraire. Juif et militant antifasciste, persécuté par le régime de Mussolini, il mène une carrière politique après la guerre, au sein du PSI notamment, en même temps que sa carrière littéraire. Il est mort à Rome en 2000.

Dernière modification Lundi, 27 Décembre 2010 01:49
Login to post comments