La commune de Ferney Géographie de Ferney Ferney-Voltaire: ville porte du Parc Naturel Régional du Haut Jura.
Jeudi, 18 Février 2010 09:56

Ferney-Voltaire: ville porte du Parc Naturel Régional du Haut Jura.

Rédigé par  Monsieur Kastler
Notez cet article
(0 votes)

Les habitants du pays de Gex soulignent fréquemment que la chaîne du Haut Jura constitue une frontière naturelle importante séparant deux espaces aux identités distinctes. De fait, si le pays de Gex est tourné vers Genève et s'adosse à des montagnes considérées comme des périphéries dédiées aux loisirs, cela n'est pas le cas des communes situées de l'autre côté de la chaîne. Comme son nom l'indique, le Jura occupe une place centrale à l'intérieur du département qui porte son nom. De son côté, le pays de Gex peut être considérée comme une zone de marais entre le Jura et le Léman. Cela ne va pas sans certaines difficultés en matière de constructions et de bâtiments.

Cependant, une telle distinction pose problème. Tout d'abord, le Jura n'a jamais été une barrière imperméable. Des relations se sont établies de part et d'autre de la chaîne de montagne grâce au passage du col de la Faucille (1323 m). D'autre part, le Haut Jura et le Pays de Gex ainsi que le Doubs et la Valserine formnoent un même système environnemental constitué de vallées et de montagnes dont la gestion nécessite une importante concertation. Cela explique que ces différents espaces soient regroupés au sein d'un même Parc Naturel Régional: le PNR du Haut Jura. Ce parc s'étend sur 165000 hectares, trois départements (Ain, Doubs et Jura) et deux Régions (Rhône-Alpes, Franche-Comté) comme le montre cette carte. Il compte aujourd'hui 71000 habitants répartis dans 105 communes mais sa population est appelée à augmenter. Les activités y sont nombreuses et variées: la lunette, la tournerie et le jouet pour les "activités traditionnelles" mais aussi d'autres formes de technologies plus innovantes liées à la plasturgie (On peut se demander quelle place prendra dans ce tissu économique l'extension débattue de la zone d'activités du Rectangle d'or du côté français de l'aéroport de Genève. Ce projet a été récemment rebaptisé "Aéroport nord"). Enfin, n'oublions pas les activités touristiques: le tourisme de sport d'hiver (ski de fond avec la course dite de la "valserinette" ou ski de piste  pour un certain nombre de domaines de moyenne montagne présents entre autre sur le territoire du Pays de Gex), le tourisme thermal (Divonne) et les activités de plein air (randonnées, vtt, parapente).  A l'étagement bioclimatique propre aux milieux de montagne s'ajoute donc un indéniable étagement des activités. Les habitants du pays de Gex disposent de fait d'une importante zone de loisirs de montagne à proximité (voir ce moteur de recherche proposé par la communauté de communes). En ce qui concerne l'emploi, ils se tournent davantage vers la dynamique métropole genevoise.

Une telle "richesse" environnementale nécessite une certaine protection. Elle est permise grâce à l'adhésion des communes appartenant au PNR à la Charte du Parc qui vient d'être révisée. Par définition, le PNR du Haut Jura est un espace à dominante rurale dont la fragilité environnementale doit être prise en compte et dont certaines zones sont l'objet d'un encadrement très strict en ce qui concerne la construction de nouvelles infrastructures (c'est le cas de la Réserve naturelle Haute Chaîne du Jura). Au Sud-Est du PNR, la question de l'étalement de l'agglomération franco-valdo-genevoise semble déterminante. Les villes portes comme Ferney doivent veiller à établir un équilibre entre la protection de l'environnement et des paysages et le dynamisme économique et démographique propre à ces espaces urbains. Cela passe par la prise en compte de la protection de l'environnement et des questions de développement durable dans le plan local d'ubanisme en conformité avec la loi SRU (2000).

Dernière modification Mardi, 20 Novembre 2012 17:40
Login to post comments