Histoire Qu'est-ce que l'histoire? Régimes d'historicité et discordance des temps.
Dimanche, 18 Novembre 2012 13:00

Régimes d'historicité et discordance des temps.

Rédigé par  JL
Notez cet article
(1 Vote)

La notion de "régime d'historicité" fait référence au rapport que nos sociétés entretiennent avec leur passé. On attribue en règle générale l'invention de cette notion à l'historien François Hartog.

Le XIXème siècle a été le théâtre d'un changement important de régime d'historicité pour le monde occidental. Alors que les sociétés d'Ancien Régime valorisaient une conception de l'histoire fondée sur la tradition et la concordance des temporalités en partie distincte de celle que Claude Lévi-Strauss a pu étudié pour les peuples premiers dans son ouvrage intitulé la Pensée sauvage (1962), nos sociétés contemporaines valorisent le présent voire l'avenir. Un tel constat est certes primordial mais il n'en reste pas moins simpliste et risque d'aboutir à une conclusion caricaturale qui identifierait la conception moderne du temps qui apparaît avec la Révolution française avec "l'idéologie du progrès".

Dans son livre intitulé La Discordance des temps, une brève histoire de la modernité (2011), l'historien Christophe Charle décrit la nature protéiforme de l'idée de modernité se transformant pour s'adapter d'une époque à une autre. De ce point de vue, l'apparition "récente" de la notion de postmodernité ne serait qu'une étape dans l'histoire de longue durée d'un concept qui a été l'objet de luttes intellectuelles et sociales constantes.

Nous vous proposons ci-dessus et en complément de cet article une présentation rapide de son livre par l'auteur dans le cadre d'une interview donnée sur France inter en octobre 2011.

* Voir aussi la recension qu'en fait Gilles Heuré dans Télérama.

Dernière modification Lundi, 19 Novembre 2012 12:00

JL

Login to post comments