Histoire des Femmes Les origines socialistes de la journée internationale de la femme du 8 mars.
Jeudi, 08 Mars 2012 21:04

Les origines socialistes de la journée internationale de la femme du 8 mars.

Rédigé par  JL
Notez cet article
(2 votes)

La journée de la femme est officiellement fêtée en France le 8 mars depuis 1982. Cette date a été choisie par Yvette Roudy, la Ministre socialiste des droits de la femme de l'époque. En théorie, cette journée correspond à la Journée internationale de la femme fêtée depuis 1975 par l'ONU même si le choix de cette journée en particulier n'est pas obligatoire pour les Etats membres.

L'idée de créer une journée internationale de la femme a été exprimée pour la première fois dans le cadre du Congrès international des femmes socialistes de 1910 par la révolutionnaire allemande Clara Zetkin (voir l'excellent travail biographique réalisé à son sujet par l'historien Gilbert Badia). Il semble qu'elle ait repris l'idée d'une telle journée aux socialistes américaines. Les liens entre socialisme et féminisme étaient alors plus qu'étroits malgré leurs aspects problématiques. L'idée centrale de Clara en ce qui concerne cette journée est que "les femmes socialistes de tous les pays devaient l'organiser en accord avec les organisations politiques et syndicales" et que "l'objectif immédiat était l'obtention du droit de vote".

Cependant, aucun jour précis n'est encore déterminé en 1910. La première journée internationale de la femme fut en réalité fêtée le 18 mars 1911. C'est Lénine qui a pour la première fois désigné le 8 mars comme journée internationale de la femme en mémoire des événements révolutionnaires du 8 mars 1917 en Russie. En Occident où les sociétés sont encore très patriarcales, l'appropriation de la journée internationale de la femme par le mouvement communiste a pour conséquence son rejet. Ce dernier s'accroit pour des raisons évidentes en contexte de Guerre froide.

Toutefois, la création d'un mythe permet à la date du 8 mars de se diffuser au-delà du rideau de fer. D'après certains journaux occidentaux des années 1950, la journée du 8 mars aurait été choisie par Clara Zetkin bien avant 1917 pour commémorer une grève des ouvrières de l'habillement de New York ayant eu lieu à cette date-là en 1857. Les historiennes Françoise Picq et Liliane Kandel ont pu montrer que cette légende était entièrement fausse dans un article célèbre paru en 1982. Cette étude arriva cependant trop tard pour empêcher une cristallisation de la mémoire du féminisme occidental autour de la date du 8 mars.

Encore aujourd'hui, de nombreux hommes et de nombreuses femmes pensent célébrer la date qu'avait choisie Clara Zetkin pour symboliser le lien historique étroit entre les premiers pas du féminisme et la tradition socialiste. Quoiqu'il en soit, ces liens, aussi problématiques qu'ils furent, ont en effet existé comme le prouve la chanson féministe "Bread and Roses" inventée à l'occasion de la grève des ouvrières du textile de Lawrence en 1912 et que l'on chantait encore aux Etats-Unis dans les années 1960. Aux féministes d'aujourd'hui de trouver le sens qu'elles veulent donner à cette journée sans oublier la lutte de leurs prédécesseurs.

Dernière modification Jeudi, 08 Mars 2012 23:37

JL

Login to post comments